carpes koï

Des conseils pour votre bassin

Vous trouvez que votre jardin est un peu tristounet et vous souhaitez lui donner un peu de cachet ? Vous avez envie d'exotisme dans une ambiance zen et japonisante ? Pourquoi ne pas vous tourner vers un bassin à carpes japonais ? Et contrairement à ce que l'on peut penser, bien que nécessitant un minimum d'entretien, avoir un bassin japonais chez soi n'est pas si contraignant. Nous vous expliquons comment en créer un chez vous, et comment l'entretenir afin de garantir une longévité maximum à vos petits poissons porte bonheur !

Quelles conditions pour un bassin au top ?

Tout d'abord, il faut savoir que la création d'un bassin japonais ne s'improvise pas : il faut en effet vous assurer de réunir toutes les conditions optimales avant de vous lancer dans ce projet. Cela commence par le choix de l'emplacement pour votre bassin : vous devez choisir un endroit qui garantira au moins 6 heures d'ensoleillement par jour à vos carpes, et au moins 50% d'ombre. Sachez par ailleurs que pour s'épanouir pleinement, les koi ont besoin d'une profondeur minimale d'au moins 1,50 mètres, ceci afin d'éviter les variations trop brutales de température. Vous devrez également investir dans un filtre et une pompe à eau, afin de garder une eau la plus propre possible.

La question de l'entretien

Il vous faut veiller à conserver toujours une qualité d'eau irréprochable : les carpes sont des poissons assez exigeants qui ne tolèrent pas la moindre impureté. Vous pouvez donc investir dans un drain qui raclera le fond du bassin, afin d'éviter la prolifération d'algues et de vase qui risqueraient de rendre vos poissons malades. Par ailleurs, sachez que le renouvellement total de l'eau est déconseillé : d'une part, un tel nettoyage est très anxiogène pour les carpes qui sont des poissons délicats et tranquilles, et d'autre part cela perturberait l'écosystème bactérien du bassin, qui doit à tout prix rester stable. Retrouvez ici toutes nos astuces pour votre bassin de jardin.